Terrenoire et la Vierge

C’est par une petite route étroite que je suis allé flâner vers ce petit hameau, Terrenoire, sur la commune de Laprugne. Garant la voiture au carrefour de Charrier, je partais à la rencontre de Notre-Dame de la Salette. Dans quelques parutions régionales, j’avais remarqué une description sommaire de cet endroit, lieu de pèlerinage. Il en existe un autre à Saint-Clément, commune proche du Mayet de Montagne, que je visiterai un peu plus tard j’espère, et bien d’autres endroits encore…

Petit résumé historique:

Le 19 septembre 1846, deux enfants disent avoir rencontré une « Belle Dame » dans les alpages où ils faisaient paître leurs vaches, au dessus du village de La Salette. Maximin Giraud a 11 ans et Mélanie Calvat 14 ans.
D’abord assise et toute en larmes, la « Belle Dame » se lève et leur parle longuement, en français et en patois, de « son Fils » tout en citant des exemples tirés du concret de leur vie. Elle leur laisse un Message en les chargeant de le  » faire bien passer à tout son peuple.  »
Toute la clarté dont elle est formée et qui les enveloppe tous les trois, vient d’un grand Crucifix qu’elle porte sur sa poitrine, entouré d’un marteau et de tenailles. Elle porte sur ses épaules une lourde chaîne et, à côté, des roses. Sa tête, sa taille et ses pieds sont entourés de roses. Puis la  » Belle Dame  » gravit un raidillon et disparaît dans la lumière.
19 ans plus tard était établi le pèlerinage sur une colline qui domine le bourg de St Clément, Allier, au lieu dit «  Le saut du loup  » qui s’appelle désormais LA SALETTE.

La croix de Terrenoire, lieu-dit de la commune de Laprugne, est de type grande croix et présente tous les symboles de la passion du Christ. C’est la croix la plus complète de toutes celles connues. Les extrémités de la croix sont un A et un M entrelacés pour Ave Maria. Ces motifs ont été réalisés pour honorer Notre Dame de la Salette. Dès 1848 une chapelle dédiée à Notre Dame de la Salette ainsi qu’une statue ont été édifiées au-dessus du hameau de Terrenoire. La croix est venue compléter cet hommage en 1854.

Sur le chemin de Terrenoire.

DSCN2681

DSCN2679

DSCN2691

Arrivé au hameau, accompagné d’un des chiens qui me suivront dans mon parcours. Celui-ci me laissera à la Croix, passant le relais à ses copains…

DSCN2693

DSCN2692

Petit complément d’information sur les souterrains mystérieux !?…

DSCN2695

La petite chapelle, vue de la Croix. Qu’on ne s’y trompe pas, c’est sur une pente abrupte qu’elle est située et le sentier qui y mène ressemble plutôt à un chemin tracé par les passages répétés des tracteurs qu’à un GR. Tout est en friche, les ronces y sont majoritaires et le débroussaillage ne semble pas fréquent ! Mis à part les travaux de coupe de bois, ici comme dans nombre d’endroits aux alentours.

Mais, grimpons…

Accompagné par mon deuxième guide, qui passait son temps à aller gratter quelques terriers jusqu’à la chapelle.

DSCN2698

Voilà ! Essoufflé mais ravi.

DSCN2701

DSCN2699

DSCN2709

DSCN2713

Dans le lointain, à gauche, le village de Laprugne, et en bas à gauche.

En haut à droite Terrenoire et au dessous les hameaux Fayet et Chevrier.

DSCN2703

Intérieur de la chapelle.

DSCN2706

La visite se termine et je repars seul, mon guide ne s’intéressait pas trop à ma découverte.

../..

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :