Aux alentours de Charrier

En chemin, du hameau de Gitenay à celui de Coppère, des fleurs montées en graines, d’autres, annonciatrices de l’automne, dressées, lumineuses et fringantes, parsemant les prés fatigués par trop de sécheresse. Des forêts, un feuillage qui tend vers le brun roux, des ruisseaux, comme ceux de la Bonnière et de la Burnolle… Et des senteurs de verdure chauffée par le soleil ou stagnante dans l’ombre humide des sous-bois. Des chants et des cris d’oiseaux, le bourdonnement des insectes frôlant mes oreilles, un tracteur au loin, des vaches qui meuglent, des oies qui lancent l’alarme à mon approche au Moulin Charrier, des mûres succulentes et des noisettes fraîches… Une buse plane, crie, s’éloigne… C’est le silence de la nature.

dscn6430

dscn6435

dscn6438

dscn6441

Colchiques.

dscn6446

Ruisseau de La Burnolle.

dscn6451

dscn6467

dscn6463

dscn6491

dscn6493

dscn6507

dscn6509

dscn6511

Retour au point de départ, la flèche du clocher de l’église de La Chabanne apparait du hameau de Gitenay.

Un peu plus de 9 km de flânerie campagnarde… à suivre !

../..

Une réflexion sur “Aux alentours de Charrier

  1. Les belles colchiques dans les prés…..c’est la fin de l’été et de la goutte car c’est de la colchique que provient la colchicine…..médicament contre la goutte 🙂 De très beaux paysages qui commencent à prendre leur lumière d’automne.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :