L’église Sainte-Croix de Saint-Pourçain sur Sioule

Faire la connaissance de cette petite ville un jour où les averses copieuses se succédaient à rythme soutenu n’a pas été propice ! Heureusement l’église Sainte-Croix est riche de découvertes pour qui s’intéresse  à l’architecture et à l’art religieux. 

DSCN0799

À peine arrivés dans le vieux quartier, il fallut nous abriter avant même d’atteindre l’édifice, dont on aperçoit le clocher derrière la Tour de l’Horloge.

DSCN0800

DSCN0804

Façade de style Renaissance datant du XIXè siècle. Statue de Saint-Pourçain au centre.

DSCN0805

 

Arrivés par les ruelles dans lesquelles la façade est enclavée, la surprise est grande de constater les dimensions importantes de l’édifice !

DSCN0869

Saint-Pourçain mort en 532, nous est connu par Grégoire de Tours, 538-594. Esclave Gallo-romain à Louchy, Portianus fut affranchi et devint moine à Miradense (actuel Saint-Pourçain). Établi père abbé en 481, vers la fin de saviez en 524, il sauva la région des représailles de Thierry, fils aîné de Clovis.
Son culte est attesté par le nom de la ville, gardienne de sa sépulture et les églises qui lui furent dédiées en Boubonnais et jusqu’en Normandie. Ses reliques sont conservées dans une chapelle de l’église Sainte-Croix où trois vitraux rappellent les épisodes de sa vie.

L’église Sainte-Croix.
L’édifice présente des exemples typiques des différents styles de l’architecture religieuse du Xè au XVè siècle.
L’abbaye existait déjà au IXè siècle, l’abbé Étienne décida la reconstruction complète du monastère. Les murs latéraux de la nef datent de cette époque. Le porche d’entrée et le tympan ont été construits entre 1080 et 1090. Saint-Louis séjourna dans le monastère en 1254 et 1262. Entre 1230 et 1356, furent achevés le chœur et les chapelles.
Au XVè siècle, sous la gouvernance du duc Pierre de Beaujeu et de son épouse Anne de France, fille de Louis XI, dite Anne de Beaujeu ou Madame la Grande, le Bourbonnais retrouve sa prospérité après les ravages causés par l’invasion anglaise du siècle précédent. Les piliers de la nef sont aménagés, le cloître est construit et les stalles installées dans le chœur. Malheureusement, entre 1459 et 1498, la peste décime la population.
Pendant 30 ans, à la fin du XVIè siècle, ce sont les guerres de religion qui ravagent le pays. La ville est plusieurs fois pillée.
De 1790 à 1821, les destructions se succèdent : reliquaires, statues de l’entrée nord, tympan de l’entrée principale, vitraux et cloître…

DSCN0806

 

DSCN0841

Baptême du Christ, XIXè siècle.

DSCN0807

Nef de 65m de long et d’une hauteur de près de 30m.

DSCN0854

À droite la chapelle Saint-Pourçain.

DSCN0821

 

 

Dans le chœur, les stalles du XVè siècle, sont en chêne sculpté de motifs gracieux ou fantaisistes, placés sous les sièges des miséricordes que l’on découvre en les soulevant.

 

 

DSCN0864

DSCN0865

DSCN0862

DSCN0852

La chapelle Saint-Pourçain, et son reliquaire, située derrière le maître-autel. Les vitraux de cette chapelle (1850) illustrent trois épisodes de sa vie.

À droite, jeune esclave, il rend la vue à son maître; au centre, alors moine, il multiplie les actes de charité; à gauche, devenu Père Abbé, il apaise la colère de Thierry, fait libérer les captifs et d’un signe de croix, brise la cruche d’où s’échappe un serpent…

( N’oubliez pas de cliquer sur les petites images pour les agrandir ! )

DSCN0816

DSCN0812

Une autre chapelle absidiale, dédiée à la Vierge.

À gauche, l’Annonciation; au centre, l’Assomption; à droite, le Couronnement de la Vierge.

DSCN0822

Chapelle Saint-Joseph.

DSCN0826

DSCN0827

DSCN0832

Fragments d’un décor qui proviendrait d’une chapelle de « La Grande Dame » ou bien de l’église Saint-Georges (détruite) et qui aurait encadré la statue ECCE HOMO…?

DSCN0835

DSCN0848

DSCN0830

La statue la plus vénérée de l’église, ECCE HOMO.

DSCN0828

DSCN0831

 

DSCN0850

DSCN0838

DSCN0855

Chapelle du Saint-Sacrement.

Statue du XVIè siècle, en albâtre.

DSCN0856

DSCN0820

Plus de vingt statues en bois doré, datant de la fin du XVIIè début XVIIIè siècle, sont réparties dans l’église. Elles remplaceraient celles qui ont été détruites au cours des guerres de religion. Ci dessus, l’éducation de la Vierge-Marie par sa mère, Sainte-Anne.

 

DSCN0844

DSCN0842

DSCN0839

C’est par cette Piéta que s’achève la visite.

…/…

 

 

3 réflexions sur “L’église Sainte-Croix de Saint-Pourçain sur Sioule

  1. Superbe découverte que l’église Sainte Croix. Très grande, avec un choeur qui n’est pas dans l’axe de la nef, ce qui surprend dès l’arrivée. Malheureusement, l’église aurait besoin de travaux important. Elle recèle un très beau Christ en souffrance – monolithe polychrome du XVII siècle.
    N’hésitez pas à aller visiter cette belle église en plein coeur du Bourbonnais.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :