Églises peintes en Bourbonnais dans la région de Gannat (1)

Un périple d’une journée complète qui commencera par l’église de Cognat-Lyonne, en passant par Gannat puis Bègues, pour ce premier article, avant de passer, dans les articles suivants, par Mazerier, le viaduc de Rouzat ,Vicq, Veauce, Bellenaves, Chantelle, et enfin le château de Chareil-Cintrat dont les fresques qui décorent l’intérieur méritent que l’on s’y attarde !

Cartes Gannat Chantelle

Cognat-Lyonne: Sainte-Radegonde , église du XIIè siècle.

 

DSCN2110

 

DSCN2114

 

 

 

En ce lieu, une bataille entre catholique et protestants fit rage, en 1568.

Une petite armée protestante, forte de 4 000 hommes, commandée par le capitaine Poncenat (François de Boucé, seigneur de Poncenat ) arrive de l’est. Cette armée remonte vers le nord pour rejoindre le prince de Condé, qui assiège Chartres. Les catholiques, au nombre de 5 000 environ, commandés par le gouverneur d’Auvergne, Gaspard de Montmorin Saint Hérem, veulent leur barrer la route. Dans l’armée catholique, on trouve Antoine de Saint-Nectaire, évêque du Puy, à la tête de l’infanterie, et Jean Motier de Lafayette, seigneur de Hautefeuille, dont le château se trouvait précisément sur le champ de bataille. Les protestants viennent de Vichy, où ils s’en sont pris aux édifices catholiques et ont brûlé le couvent des Célestins. Le matin du 6 janvier, ils ont traversé l’Allier.

Les protestants, arrivés de l’est sur les hauteurs de Cognat, là où se trouve l’église Sainte-Radegonde, voient l’armée catholique en contrebas dans la plaine de Lyonne ; ils sont inférieurs en nombre, mais dans une position plus favorable. Les catholiques se lancent à l’assaut de la colline, mais sont arrêtés par les arquebusiers protestants. Les protestants contre-attaquent alors et poursuivent dans la plaine les catholiques qui battent en retraite. L’avantage est aux protestants, qui vont pouvoir continuer leur route.

Le chef protestant, Poncenat, meurt d’un coup d’arquebuse en regagnant ses lignes, touché par un de ses hommes qui ne l’a pas reconnu. Parmi les victimes du côté catholique, on trouve La Fayette, tué au pied de son château de Hautefeuille. Le château de Hautefeuille et le village de Cognat sont détruits, seule l’église reste debout. Le village de Cognat sera reconstruit à quelques centaines de mètres au nord-est.

 

DSCN2118

Malheureusement cette église était fermée !!!

Gannat : Église Sainte-Croix. En travaux, l’intérieur de la nef est invisible, nous n’avons pu voir que le chœur et les absides rayonnantes, très très abîmés par l’usure du temps…

De l’édifice roman il subsiste les murs extérieurs du déambulatoire et deux des trois chapelles rayonnantes. La nef fut construite au XIIIè siècle, ainsi que les bas-côtés et le porche, et les chapelles latérales furent accolées du XIVè au XVIè siècle.

 

DSCN2123

DSCN2122

DSCN2124

DSCN2125

Une gargouille qui est dite : Bade-gorge (gueule béante)

Bègues

DSCN2145

Église Saint-Aignan, datant de la fin du XIè siècle début XIIè. Les peintures murales sont des XIVè et XVIè siècles. Elles ont été récemment restaurées.

 

DSCN2142

DSCN2141

 

Fresque du tympan du portail.

DSCN2133

DSCN2126

 

DSCN2128

 

 

Absidiole sud.

 

DSCN2130

Sainte-Philomène.

Martyrisée à l’âge de 13 ans, ses symboles emblématiques sont : une ancre (symbole d’espérance et de martyre), une palme (symbole du triomphe des martyrs), deux flèches, orientées vers le haut et le bas, ainsi qu’une lance et un lys (symbole de pureté).

Plusieurs sources anciennes (en particulier Sidoine Apollinaire dès 478-79 et la Vita Aniani) le décrivent comme l’un des principaux artisans de la défense d’Aurelianum (ancien nom d’Orléans) contre le roi des Huns Attila en 451 avec l’aide d’Ætius, général romain, qu’il avait d’abord été convaincre de rejoindre la ville.

Il est aussi le saint patron de la ville d’Orléans, supplanté dans les faits, presque mille ans plus tard et dans des circonstances assez proches, par Jeanne d’Arc.

..

Une belle restauration pour cette petite église perdue au bout du village, au bord d’un champ qui offre un beau panorama sur la région. 

 

../..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :